Produit ajouté

Damhert Nutrition

MenuSluiten

Damhert commercialise les premiers substituts de viande à base d’algues en Belgique et aux Pays-Bas

Des algues ! Jadis, nous les maudissions, parce qu’elles salissaient les étangs ou envahissaient les terrasses. Mais nous devons de toute urgence revoir notre avis à leur propos ! Les algues sont de plus en plus souvent utilisées comme biocarburant. Mieux encore, elles sont désormais qualifiées de légumes de demain ! Fournisseur d’aliments, Damhert a déjà joué par le passé un rôle de pionnier en proposant un burger à base d’insectes. Aujourd’hui, il est à nouveau en avance sur son temps en misant sur une tendance qui séduira très prochainement les végétariens, les végétaliens et toute personne cherchant à adopter un mode de vie sain et à assimiler suffisamment de protéines. Il commercialise en effet de délicieux burgers, préparés à partir de ce qui est peut-être le plus vieil organisme vivant sur terre.

Petite et préhistorique

Commençons par définir clairement le terme « algue alimentaire ». En cuisine, le terme « algue marine » englobe en fait toutes les algues comestibles, les légumes marins (p.ex. laitue de mer), le (phyto)plancton et les (micro)algues. Les algues bleues font également partie du dernier groupe. Notons qu’il ne s’agit en réalité absolument pas d’algues, mais de cyanobactéries que l’on retrouve tant dans les eaux douces que dans les océans. À l’instar des plantes, elles survivent grâce à la photosynthèse. Étant donné qu’elles sont extrêmement petites et unicellulaires, elles sont également appelées microalgues. Il en existe environ 40 000 variantes, mais seules quelques-unes d’entre elles sont comestibles. Nous utilisons l’une de ces cyanobactéries dans nos burgers aux algues. Il s’agit d’ailleurs aussi d’une des seules espèces approuvées par l’agence de la sécurité alimentaire. La spiruline fait partie des plus anciens organismes au monde. Elle existe depuis quelque 3,5 milliards d’années et est donc nettement plus ancienne que les dinosaures. De plus, elle a permis le développement d’organismes supérieurs.

De la poudre magique pour résoudre les problèmes

Les possibilités offertes par cette plante verte sont presque infinies. Mais elle a été victime du problème de la poule et de l'œuf, car elle est disponible en quantité très restreinte. Grâce aux nouvelles techniques de culture et aux usines adaptées dans lesquelles les ingrédients sont séparés et épurés, la situation a toutefois changé ces dernières années. En effet, les algues utilisées pour préparer nos burgers proviennent d’Europe. C’est une information importante, car beaucoup d’algues génétiquement modifiées sont surtout cultivées aux États-Unis, tandis que celles qui proviennent d’Asie sont souvent polluées. Nous avons choisi de ne pas y recourir : nous tenons en effet à proposer un produit naturel ! Nous incorporons la spiruline sous forme de poudre dans nos burgers. Fraîche, elle est très visqueuse et immangeable ! Les scientifiques affirment que nous devons notre vie aux flatulences des microalgues. Mais, rassurez-vous, les algues sont très faciles à digérer.

L’exemple du poisson

La tendance des super aliments peut faire l’objet d’un débat. Chaque denrée alimentaire regroupe quelques avantages, de bonnes propriétés, ainsi que des valeurs positives. En revanche, il ne fait aucun doute que les algues sont très riches en nutriments. Dès 1974, les États-Unis les ont élues « The best food for the future ». En effet, elles renferment une grande variété de (co)vitamines, de macrominéraux, d’oligoéléments, d’enzymes, de coenzymes et, surtout, d’acides aminés essentiels. Tout le monde sait que le poisson est un aliment sain, car il contient des acides gras oméga 3 indispensables. En revanche, les poissons ne produisent pas naturellement ces acides gras : ils les trouvent dans les microalgues qu’ils consomment. Les coquillages et fruits de mer font de même. Au lieu de manger ces célèbres délices de la mer, vous pouvez évidemment aussi consommer directement des algues saines. Les végétariens apprécieront ! D’autant plus que, même si elles proviennent de l'eau de mer, les algues n'ont pas du tout le goût ni l'odeur du poisson. À Hollywood, la spiruline est très prisée. La poudre est intégrée dans les smoothies, shakes, jus, comprimés et compléments. Cette mode nous arrive peu à peu, mais les burgers à la spiruline sont réellement nouveaux !

Un incroyable profil alimentaire

Jusqu’au 16e siècle, les Aztèques et d’autres peuples d’Amérique centrale utilisaient la spiruline. Et cela fait des années que la NASA considère ces algues comme des compléments alimentaires essentiels lors des voyages spatiaux. Depuis les années soixante, des études scientifiques détaillées ont été menées sur les avantages nutritionnels. Plus de 100 000 études et articles ont été publiés pour documenter les avantages sanitaires considérables offerts par la spiruline. Celle-ci constitue une source exceptionnelle de nutriments comme des antioxydants, elle contient 11 vitamines (qui sont d’ailleurs mieux assimilées que les variantes synthétiques), 10 minéraux en grande quantité, dont du fer (elle en contient respectivement 12 et 50 fois plus que le foie de bœuf et les épinards) et l’acide gras GLA (acide gamma-linolénique). Et, comme si cela ne suffisait pas, elle renferme aussi énormément de protéines. Cette variété d’algues soutient dès lors fortement le système immunitaire, fournit une quantité considérable d’énergie et est bénéfique à la glycémie et au taux de cholestérol. En d’autres termes, nous vous le conseillons, même si vous êtes en parfaite santé !

Spiruline

Le nombre de végétariens, végétaliens et flexitariens croît de jour en jour, surtout parmi les personnes hautement qualifiées. Cette innovation est capitale pour ceux qui ne consomment pas le moindre aliment d'origine animale ou qui optent désormais pour le « all the way » ! Si l’absence de produits laitiers ou de viandes n’est pas compensée, la personne peut souffrir d’une carence en vitamine B12. Ce type de vitamines est nécessaire pour assurer la bonne condition des globules rouges. Cette substance essentielle enrichit la spiruline, et donc aussi le burger préparé à base de spiruline. Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle il s’agit de la meilleure solution pour remplacer la viande et le poisson. Les algues se composent à 60-70 pour cent de protéines : elles en contiennent plus de deux fois plus que le soja et trois fois plus que le poulet. La spiruline compte 12 fois plus de protéines bios qu’un steak. Toute personne souhaitant développer sa masse musculaire sait donc comment faire ! Cette solution est bien meilleure qu’un shake protéiné vendu dans une salle de sport. En 2016, Popeye échangerait volontiers sa boîte d’épinards contre un burger aux algues : celui-ci se compose de 20 pour cent de protéines et affiche presque la même couleur et la même structure que les épinards du célèbre matelot ! Nous avons de toute façon intérêt à consommer une majorité de protéines d’origine végétale. Dans le cas contraire, nous risquons de produire trop d’acide urique, ce qui entraînera divers maux et maladies.

Empreinte écologique minimale

Ces algues sont particulièrement intéressantes dans le cadre d’un régime alimentaire durable, car elles croissent grâce à la photosynthèse, puisent exclusivement leur énergie dans la lumière du soleil et évoluent dans l’eau de mer. À l’avenir, nous disposerons en quantité plus que suffisante de ces composants. Les experts estiment que la capacité de production de cette source alimentaire presque inépuisable est dix à vingt fois supérieure à celle des plantes agricoles. En principe, les océans devraient pouvoir fournir suffisamment d’algues pour nourrir l’ensemble de la population mondiale. Autrement dit, les algues pourraient constituer une solution à la famine. En outre, elles ne sont pas exposées à diverses substances toxiques qui polluent la nature. Aucun insecticide ni engrais chimique n’est nécessaire pour les cultiver. En effet, la spiruline ne prélève aucun nutriment du sol. L’empreinte écologique de cette cyanobactérie est donc particulièrement faible.

Love your planet, mais ne la dévorez pas

Sur les marchés belge et néerlandais, Damhert est la première marque à proposer cette forme de substitut de viande. Ce n’est pas la première fois que la société commercialise de tels produits innovants. Il y a 2 ans, elle lançait déjà les substituts de viande à base d’insectes, « Damhert Insecta ». Ils ont été entièrement mis au point par Damhert. Nous avons travaillé d’arrache-pied pendant un certain temps et sommes particulièrement fiers du résultat.

Nous avons opté pour des burgers panés dans lesquels nous avons intégré de la poudre de spiruline. Ils peuvent être préparés au four, à la poêle ou à la friteuse. Chaque emballage contient deux burgers et peut être conservé 21 jours.

Cela fait déjà plus de 30 ans que Damhert assure la mise au point, la production et la distribution de ces aliments fonctionnels, sains et délicieux. En effet, nous sommes convaincus que nous sommes ce que nous mangeons. Et si nous pouvons œuvrer en faveur d'une planète durable pour les hommes et les animaux, nous n'y manquons pas !

En proposant ces burgers, nous signons un gros progrès en termes d’empreinte écologique ! La nouveauté nous permet de nous rapprocher d'une solution globale, saine et durable pour remplacer la nourriture animale traditionnelle. « Love your planet » est le message que nous tenons à faire passer grâce à notre burger à la spiruline. Si vous mangez cet or vert (bleu), vous remarquerez que ce qui est bon pour vous l'est souvent aussi pour la planète !

Damhert commercialise les premiers substituts de viande à base d’algues en Belgique et aux Pays-Bas

Partager ce blog

D'autres articles du blog

Quels sont les obstacles à un mode de vie sain?

En Europe, le diabète de type 2 augmente de façon spectaculaire. On estime déjà qu'un adulte sur douze en souffre.

En savoir plus

Le pain sans gluten de Damhert : une bombe à glucides ou bon pour la santé ?

Damhert propose sur le marché différents types de pains et de mélanges de pains entièrement compatibles avec un régime sans gluten et/ou sans lactose.

En savoir plus